Champagne Ruinart

A l’origine du Champagne Ruinart, il y a un moine bénédictin, travailleur, modeste, mais aussi visionnaire et intuitif, Dom Thierry Ruinart, contemporain de Louis XIV. Ce théologien et historien brillant au sein de l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés a l’intuition que le « vin de mousse » né de sa province natale est promis à un bel avenir. Le 1er septembre 1729, son neveu Nicolas Ruinart, drapier de Reims, fonde la première maison de Champagne. Aujourd’hui le Champagne Ruinart reste fidèle à ses premiers principes de qualité et continue de faire vieillir ses bouteilles dans la fraîcheur de ses crayères, véritables cathédrales de craie souterraines. Elles assurent la maturation indispensable aux bouteilles, particulièrement importante pour le cépage chardonnay, l’âme du Champagne Ruinart. Au cœur du « Goût Ruinart » il apporte à toutes ses cuvées une fraîcheur et une finesse inimitables. Des qualités qui font la réputation du Champagne Ruinart depuis bientôt trois siècles.