Champagne Bollinger

La maison Bollinger est l’une des plus exigeantes de Champagne. Elle élabore des champagnes vineux et puissants, vinifiés en partie en fût de chêne. Le Special Cuvée est l’un des meilleurs bruts de sa catégorie. C’est un champagne mûr et charnu, qui offre une belle fraîcheur et des notes fruitées.
Les millésimes de la maison frôlent la perfection avec La Grande Année qui évolue sur des arômes denses, intenses et puissants, et La Grande Année Rosé remarquable de gourmandise et de caractère. Enfin la très rare cuvée R.D. (pour récemment dégorgée) exhibe sa fraicheur insolente et sa complexité qui signent un très grand champagne.
Special Cuvée

Couleur : Blanc Format : 75 cl (bouteille) Type : Brut

Peu de maisons de Champagne parviennent à la réputation incontestée de Bollinger. Le sérieux et la régularité sont ses meilleurs atouts depuis le début du XIXe siècle, et le Spécial Cuvée en apporte la démonstration : assemblage à large dominante de Pinot Noir (80% minimum) issus de plusieurs années, il s’affirme, dans un style nerveux, corsé et de belle fraîcheur, comme le type même de «simple» brut non millésimé de grand caractère et de séduction. Une réussite qui ne se dément jamais.

Le Special Cuvée de Bollinger possède une belle robe jaune or pâle aux bulles fines et généreuses. Son nez amène de superbes notes aromatiques de pomme, d’abricot mûr, d’agrumes, puis de pain grillé, de brioche et de noisette. La bouche est vineuse, le chardonnay apporte sa finesse et sa fraîcheur, le pinot noir sa rondeur et son corps, on retrouve le fruité du nez à l’évolution. La finale est longue, fraîche et agréable.
Le Special Cuvée est un champagne de grande classe.

La famille Hennequin de Villermont est installée dans le vignoble champenois depuis 1650. Elle y produit un vin mousseux, exporté notamment vers l’Angleterre dès le XVIIIe siècle.

Athanase Louis Emmanuel Hennequin, comte de Villermont, naît en 1763. Il s’associe en 1829 avec Jacques Joseph Bollinger et Paul Renaudin pour faire du Champagne et pour respecter l’ancienne tradition aristocratique, le comte de Villermont ne souhaite pas commercialiser ce vin de Champagne sous son nom. C’est ainsi que naît la maison Bollinger-Renaudin.
Paul Renaudin meurt sans descendance, son nom restera néanmoins sur les étiquettes jusqu’en 1960. En 1918, Jacques Bollinger, fils de Georges, reprend la direction de la maison. Il épouse en 1923 Elizabeth Law de Lauriston Boubers, dite «Lily». Il étend à son tour le vignoble et modernise les installations. Sa veuve, Lily, dirigera ensuite la maison Bollinger jusqu’en 1971, elle donnera à la marque son ampleur actuelle.

Aujourd’hui, la maison Bollinger est l’une des plus respectée de Champagne. Ses cuvées sont très régulièrement classées en tête par les guides et la presse. Un succès qui ne se dément pas et qui a même séduit James Bond, l’agent secret de sa gracieuse majesté, qui en déguste à chacune de ses aventures.

  • Cépages : Pinot Noir, Chardonnay
  • Conservation : à déguster dès à présent ou à oublier quelques années en cave
  • Service : 10°C
  • Accord : Idéal à l’apéritif, mais aussi sur un homard ou une volaille
 
Bollinger Rosé

Couleur : Rosé   Format : 75 cl (bouteille)   Type : Rosé

Le Bollinger Rosé est le dernier-né de la célèbre maison de champagne. C’est la première fois que Bollinger élabore un Rosé non-millésimé, il a d’ailleurs fallu 10 ans pour définir un assemblage qui respecter le «goût Bollinger». Attachée à son style, à son identité, la maison familiale a publié en 1992 une Charte d’Etique et de Qualité, qui témoigne de la volonté de la maison de pérenniser ses méthodes et sa culture.

Cet assemblage est constitué de 60% de Pinot Noir, 25% de Chardonnay et 15% de Pinot Meunier issus des terroirs d’Ay, Verzenay, Louvois, Mesnil sur Oger and Cuis. Le vin rouge qui entre dans l’assemblage de ce Bollinger Rosé est issu des terroirs d’Ay et de Verzenay. Le dosage est léger puisqu’il est de 10g par litre.
Le Bollinger Rosé possède une robe saumon intense, et une mousse généreuse.Son nez offre de très belles notes aromatiques de fruits rouges mûrs. La vinosité est très présente, signature de la maison Bollinger. La bouche confirme cette vinosité, tout en finesse. On retrouve les arômes de fruits rouges et une acidité élégante. La finale est longue et agréable. Le Bollinger Rosé est une cuvée de grande classe.

La famille Hennequin de Villermont est installée dans le vignoble champenois depuis 1650. Elle y produit un vin mousseux, exporté notamment vers l’Angleterre dès le XVIIIe siècle.

Athanase Louis Emmanuel Hennequin, comte de Villermont, naît en 1763. Il s’associe en 1829 avec Jacques Joseph Bollinger et Paul Renaudin pour faire du Champagne et pour respecter l’ancienne tradition aristocratique, le comte de Villermont ne souhaite pas commercialiser ce vin de Champagne sous son nom. C’est ainsi que naît la maison Bollinger-Renaudin.
Paul Renaudin meurt sans descendance, son nom restera néanmoins sur les étiquettes jusqu’en 1960. En 1918, Jacques Bollinger, fils de Georges, reprend la direction de la maison. Il épouse en 1923 Elizabeth Law de Lauriston Boubers, dite «Lily». Il étend à son tour le vignoble et modernise les installations. Sa veuve, Lily, dirigera ensuite la maison Bollinger jusqu’en 1971, elle donnera à la marque son ampleur actuelle.

Aujourd’hui, la maison Bollinger est l’une des plus respectée de Champagne. Ses cuvées sont très régulièrement classées en tête par les guides et la presse. Un succès qui ne se dément pas et qui a même séduit James Bond, l’agent secret de sa gracieuse majesté, qui en déguste à chacune de ses aventures.

  • Cépages : Pinot Noir,Chardonnay
  • Conservation : à déguster dès à présent ou à oublier quelques années en cave
  • Service : 10°C
  • Accord : Idéal à l’apéritif, mais aussi sur un dessert
 
Bollinger La Grande Année 2004

Couleur : Blanc    Format : 75 cl (bouteille)    Type : Brut Millésimé

La Grande Année 2004 est l’interprétation unique d’une année à travers le prisme et le talent de la maison Bollinger. C’est un champagne majestueux qui réussit à marier complexité, puissance et fraîcheur.
Elaboré uniquement à partir de raisins venant de terroirs classés 1er et grand cru, la Grande Année 2004 repose sur un assemblage de 66% de pinot noir et 34% de chardonnay.
C’est un champagne qui profite d’une vinification en petits fûts de chêne. Des fûts de chêne ayant déjà plusieurs vendanges derrière eux afin de ne pas marquer le champagne avec des arômes boisés ou tanniques. Le bois permet au vin d’exprimer aux mieux sa complexité aromatique.

Après la mise en bouteille, la prise de mousse et le vieillissement en cave s’effectuent sous bouchage liège afin de les protéger au mieux de l’oxydation et de préserver ainsi la fraîcheur de La Grande Année. La Grande Année 2004 est l’incarnation parfaite du style Bollinger.

La famille Hennequin de Villermont est installée dans le vignoble champenois depuis 1650. Elle y produit un vin mousseux, exporté notamment vers l’Angleterre dès le XVIIIe siècle.

Athanase Louis Emmanuel Hennequin, comte de Villermont, naît en 1763. Il s’associe en 1829 avec Jacques Joseph Bollinger et Paul Renaudin pour faire du Champagne et pour respecter l’ancienne tradition aristocratique, le comte de Villermont ne souhaite pas commercialiser ce vin de Champagne sous son nom. C’est ainsi que naît la maison Bollinger-Renaudin.
Paul Renaudin meurt sans descendance, son nom restera néanmoins sur les étiquettes jusqu’en 1960. En 1918, Jacques Bollinger, fils de Georges, reprend la direction de la maison. Il épouse en 1923 Elizabeth Law de Lauriston Boubers, dite «Lily». Il étend à son tour le vignoble et modernise les installations. Sa veuve, Lily, dirigera ensuite la maison Bollinger jusqu’en 1971, elle donnera à la marque son ampleur actuelle.

Aujourd’hui, la maison Bollinger est l’une des plus respectée de Champagne. Ses cuvées sont très régulièrement classées en tête par les guides et la presse. Un succès qui ne se dément pas et qui a même séduit James Bond, l’agent secret de sa gracieuse majesté, qui en déguste à chacune de ses aventures.

  • Cépages : Pinot Noir, Chardonnay
  • Conservation : à déguster dès à présent ou à conserver 8 à 10 ans
  • Service : 10/11°C
  • Accord : Idéal avec des coquilles St-Jacques ou du saumon fumé
 
Bollinger Special Cuvée (magnum)

Couleur : Blanc   Format : 150 cl (magnum)   Type : Brut

Proposé en magnum, le Special Cuvée signé Bollinger s’en trouve sublimé. Cette cuvée symbolise le style d’une des plus anciennes maisons de Champagne.
L’assemblage de cette cuvée est d’une remarquable constance et se démarque des autres champagnes par un apport de 10% de vin de réserve fermenté en fût de chêne, ce qui lui confère un aspect vineux propre à Bollinger.

Le Special Cuvée de Bollinger possède une belle robe jaune or pâle aux bulles fines et généreuses. Son nez amène de superbes notes aromatiques de pomme, d’abricot mûr, d’agrumes, puis de pain grillé, de brioche et de noisette. La bouche est vineuse, le chardonnay apporte sa finesse et sa fraîcheur, le pinot noir sa rondeur et son corps, on retrouve le fruité du nez à l’évolution. La finale est longue, fraîche et agréable.

La famille Hennequin de Villermont est installée dans le vignoble champenois depuis 1650. Elle y produit un vin mousseux, exporté notamment vers l’Angleterre dès le XVIIIe siècle.

Athanase Louis Emmanuel Hennequin, comte de Villermont, naît en 1763. Il s’associe en 1829 avec Jacques Joseph Bollinger et Paul Renaudin pour faire du Champagne et pour respecter l’ancienne tradition aristocratique, le comte de Villermont ne souhaite pas commercialiser ce vin de Champagne sous son nom. C’est ainsi que naît la maison Bollinger-Renaudin.
Paul Renaudin meurt sans descendance, son nom restera néanmoins sur les étiquettes jusqu’en 1960. En 1918, Jacques Bollinger, fils de Georges, reprend la direction de la maison. Il épouse en 1923 Elizabeth Law de Lauriston Boubers, dite «Lily». Il étend à son tour le vignoble et modernise les installations. Sa veuve, Lily, dirigera ensuite la maison Bollinger jusqu’en 1971, elle donnera à la marque son ampleur actuelle.

Aujourd’hui, la maison Bollinger est l’une des plus respectée de Champagne. Ses cuvées sont très régulièrement classées en tête par les guides et la presse. Un succès qui ne se dément pas et qui a même séduit James Bond, l’agent secret de sa gracieuse majesté, qui en déguste à chacune de ses aventures.

  • Cépages : Pinot Noir, Chardonnay
  • Conservation : à déguster dès à présent ou à oublier quelques années en cave
  • Service : 10°C
  • Accord : Idéal à l’apéritif, mais aussi sur un homard ou une volaille